Présentation

  • : Le numaniste
  • Le numaniste
  • : 10/08/2010
  • : Si l'habit fait le moine, la nudité fait le sage. Nu, Nature et Naturisme sur le blog du numaniste. Vous aimez ce blog, vous pensez qu'il doit exister, n'hésitez pas à le faire connaitre, à partager des articles, le citer.. merci
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Recherche

Partager

Réflexion sur la nudité et le naturisme

Jeudi 3 février 4 03 /02 /Fév 19:58

Aujourd'hui, je cède la place à Jean Claude Brohée pour la rédaction de l'article du jour. Cet auteur naturiste belge m'a proposé (ce que j'ai accepté) de diffuser un travail qu'il a effectué sur les peuples premiers, les vetements et le naturisme. Avec son accord, nous le diffuserons ici en trois partie. Nous vous proposons ici la première partie.


 

Naturisme et vetements de Jean Paul Brohée - janvier 2011

Partie 1 :Les peuples nus ; le sont ils vraiment ? Sont ils naturistes ?

Partie 2 : La Randonnue

Partie 3 : Le Vetement "naturiste"

 

Je tiens à préciser que les illustrations et la mise en page ont été modifiées par rapport au texte original de l'auteur. Vous pouvez écrire directement à l'auteur, notamment si vous etes interessé par la version intégrale du document.

 

 

 

indiens_huaorani.jpg

"

 

Naturisme et vêtements… 1ère partie : Les peuples nus : le sont-ils vraiment Sont-ils naturistes?


Jean Paul Brohée Janvier 2011

 

Naturisme et vêtements...

 

En parcourant ladanses_2.jpg littérature,  et en découvrant les photos des  peuples vivant nus, on constate qu’il est rare que ces gens ne portent absolument aucun vêtement. Dans ces régions où aucun vêtement n’est nécessaire pour se protéger du froid, les hommes portent presque toujours « quelque chose » autour de la taille. Ce seront, selon les ethnies : un pagne plus ou moins couvrant, un bandeau , une ficelle, un étui pénien…

 

Il semble également que le plus souvent, ce soient les hommes adultes qui portent ces vêtements alors que les petits enfants restent nus. Les parties couvertes sont généralement les parties génitales, au moins le pénis dans le cas des étuis péniens.

 

Les femmes, quant à elles, portent pratiquement toujours quelques vêtements qui varient, selon les  tribus ou les ethnies, du  pagne le plus rudimentaire  jusqu’au vêtement plus couvrant : jupette en fibres végétales , drapés de tissus . En parcourant les innombrables photos accessibles sur le net, il apparaît que ces dames s’habillent différemment des hommes, d’une manière que notre œil occidental qualifierait de « plus féminin ». fr-images-coloriages-colorier-photo-jeune-femme-himba-namib.jpgCette affirmation est à prendre « au conditionnel » car je ne dispose d’aucune preuve de ce que j’avance ici. Les seins, généralement, ne sont pas cachés.  Habituellement, dans ces cultures, la nudité n’est pas un tabou. Les parures et les vêtements ont une finalité esthétique, sont éventuellement représentatifs du statut social et, bien entendu, les habits assurent une protection.  Ainsi, les peuples nus tels que sont qualifiées ces tribus dites primitives ne vivent pas « tout nus », loin s’en faut!

 

Repris sur le site de TFI : Bienvenue dans ma tribu : les Surma (Ethiopie).

Comme chez les mursis, les femmes surmas (celles appartenant aux castes les plus élevées) portent encore des ornements labiaux.

Plus le plateau est grand, plus la dote sera importante. Ils pratiquent également la scarification et se peignent le corps. Les peintures ne sont pas seulement esthétiques, elles servent également à exprimer les sentiments, les désirs, l'appartenance à la communauté... c'est aussi un moyen de communication. La nudité n'est pas un tabou dans leur culture.  

 

Quelques explications et descriptions peuvent être trouvées au hasard des lectures de récits d’explorateurs et de textes d’anthropologues. Parmi celles-ci, une d’entre elles m’a particulièrement frappé. C’est à quel point un homme portant habituellement un étui pénien peut se trouver gêné s’il est surpris  sans cet accessoire ! Explication avancée : seul un membre en érection est digne d’un guerrier et ce ne serait que dans cette situation qu’il souhaite être imaginé ! Comme quoi, la notion de pudeur est universelle. Nudité et pudeur n’étant nullement incompatibles.

La coloquinte séchée, un légume de la famille des courges, entoure le sexe des papous de Nouvelle-Guinée. Il sert de protection contre les piqûres d'insectes et les morsures d'animaux. L’étui pénien  peut atteindre des proportions folles : plus d'un demi-mètre !

  grand1127467215.jpg

Une explication au port des pagnes par les tribus vivant dans la nature serait aussi d’ordre pratique. Courant nu dans la nature, le chasseur exposerait ses parties génitales aux risques de blessures, de griffures par des branches ou des pierres, en cas de chutes, en grimpant aux arbres, en escaladant des rochers, en devant faire face à des animaux hostiles. Un pagne, constitué d’un tissu serré autour de la taille puis passé dans l’entrejambe assure une protection de ces parties sensibles et fragiles. Dans le même ordre d’idées, du fait que les fonctions excrétrices se situent dans cette zone et vu les difficultés d’une hygiène « de type occidental » pour ces personnes vivant en pleine nature, le pagne aura certainement une fonction protectrice pour ces endroits sensibles aux agressions par toutes sortes d’insectes, parasites et autres bestioles.

 

Il ne faut pas nier l’aspect culturel et le rôle social des vêtements et des ornements corporels. Tout comme dans nos sociétés « évoluées », l’homme dit « primitif » tient à marquer son rang social, de mâle, d’adulte, de guerrier, de chef… Il se différenciera de ses « inférieurs » en marquant son rang au moyen de bijoux , tatouages , scarifications, peintures.

 

Beauté des tribus de l’Omo

(extrait d’un texte circulant sur le web)

Aux confins de l’Ethiopie,Peuple_omo_hans_sylvester_2.jpg à des siècles de la modernité, Hans Sylvester a photographié pendant six ans des tribus où hommes, femmes, enfants, vieillards, sont des génies d’un art ancestral.

A leurs pieds, le fleuve de l’Omo, à cheval sur un triangle Ethiopie-Soudan-Kenya, la grande vallée du Rift qui se sépare lentement de l’Afrique, une région volcanique qui fournit une immense palette de pigments, ocre rouge, kaolin blanc, vert cuivré, jaune lumineux ou gris de cendres.

Ils ont le génie de la peinture, et leur corps de deux mètres de haut est une immense toile. 

La force de leur art tient en trois mots : les doigts, la vitesse et la liberté.

Ils dessinent mains ouvertes, du bout des ongles, parfois avec un bout de bois, un roseau, une tige écrasée. Des gestes vifs, rapides, spontanés, au-delà de l’enfance, ce mouvement essentiel que recherchent les grands maîtres contemporains quand ils ont beaucoup appris et tentent de tout oublier.

Seulement le désir de se décorer, de séduire, d’être beau, un jeu et un plaisir permanent. Il leur suffit de plonger les doigts dans la glaise et, en deux minutes, sur la poitrine, les seins, le pubis, les jambes, ne naît rien moins qu’un Miro, un Picasso, un Pollock, un Tàpies, un Klee…

 

Dans notre culture, ce sont les vêtements, les bijoux, la montre, l’attaché-case et la voiture qui nous permettent – à tort ou à raison - de situer le rang social un de nos semblables au premier coup d’œil.

Fondamentalement, nous pouvons constater à quel point tous les humains sont semblables !

 

 

Et les naturistes ?

C’est dans une démarche volontaire que nous, naturistes, prenons le contre-pied de cette attitude presque universelle de « paraître » car nous tenons précisément à effacer les barrières sociales en nous montrant aux autres tels que nous sommes, nus et vulnérables, 56234502.jpgChacun pratiquant de la même manière.

 

Notre naturisme, conceptuellement, va donc au-delà du comportement de l’homme vivant dans la nature.

Il se définit, en effet, par la pratique de la nudité en commun dans une visée égalitariste.

 

Cette nudité collective va donc de soi dans nos centres, chez nous en famille, au sauna ou à la piscine. Ne pas la pratiquer, c’est perdre de vue toute une partie de la dimension éthique de notre mouvement. Lisant de vieux « La vie au soleil » des années 70, on y rappelait que lorsque les conditions météorologiques devenaient défavorables, seul convenait, dans un centre, le port du « survêtement ». Il y avait donc une sorte de vêtement de base, commun à chacun, hommes, femmes, jeunes ou vieux. Une protection confortable à porter à même la peau qui ne créait pas, à nouveau, de différences entre les personnes. On retirait le plus rapidement possible le bas, puis le haut, dès que les conditions s’amélioraient. (Ce n’est jamais par les fesses ou les cuisses que l’on prend froid !)

 

Lhabit ecclésiastique, les tenues traditionnelles, les uniformes, quels qu’ils soient, confèrent à ceux qui les portent un sentiment d’appartenance au groupe. Ils gomment les différences sociales et atténuent les différences physiques. L’uniforme militaire qui  arbore grades et décorations à grands renforts d’étoiles et de barrettes, dorées ou non indique l’appartenance mais marque clairement l’hiérarchie au sein d’un groupe. tumblr_lcoh9cSM9v1qenhi1o1_500.jpgEn faisant la démarche volontaire de se dévoiler nus et vulnérables les uns par rapport aux autres, en osant arborer leur fragilité, les naturistes s’intègrent dans une collectivité où se réduisent les inégalités sociales.  Cette fragilité voulue et admise nous amène à développer une relation différente en direction de notre environnement social et naturel.

La nudité collective n’est pas, loin s’en faut,  la seule condition nécessaire du naturisme mais elle le caractérise. Elle simplifie et pacifie les rapports sociaux, les sécurise et crée un climat de confiance réciproque. Pour que cette société nue puisse fonctionner harmonieusement, il convient de redéfinir  une éthique propre, un code de « bonne conduite pour les nus » générateur d’un comportement plus pacifique, plus tolérant, plus respectueux de l’autre. La non adhésion à ces principes amenant rapidement à l’auto-exclusion  voire à l’exclusion pure et simple des « contrevenants ».

La nudité en commun constitue un facteur de rapprochement et de pacification réciproque sans pour autant faire disparaître totalement les différences entre des personnes d’origines sociales et culturelles différentes. Cette nudité naturiste facilite également la communication. Parce qu'ils partagent ce même idéal, les gens peuvent se parler plus facilement,

Nus, parmi les autres nus, nos attitudes et nos sentiments, eux aussi, se dévoilent.

Nous sommes rassurés sur les intentions de l'autre comme si le fait physique amenait à plus rien cacher. Un corps nu est a priori moins hostile. La nudité partagée aide à une relation plus authentique.

Le corps parle plus que l'on ne croit probablement. Il raconte et il s'exprime.

Notre société comme toute civilisation est régie par des "codes" explicites ou implicites qui définissent notre appartenance à tel ou tel groupe.

Tout comme le port de la cravate des cadres, la coiffure des punks, le parler des régions, ..., le nu en fait partie.

Vivre nu ne nous rend pas plus ou moins égaux mais sous-entend l’adhésion aux mêmes valeurs de respect, de tolérance, de vivre en semble...

C'est là que l'ouvrier peut sans complexe discuter avec un PDG, parce qu'il y a partage de valeurs, et respect mutuel.

Le naturisme ne gomme pas les différences mais apporte des clés d’un mieux vivre ensemble.

 

"

Brett-Roeller11521575-md.jpg

Par le numaniste - Publié dans : Réflexion sur la nudité et le naturisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 30 janvier 7 30 /01 /Jan 09:23

Beaucoup d'entre vous, encore non-naturistes, sont tout de même favorables tumblr lb9e19EPrN1qdcsbjo1 500à cette pratique. Pourtant vous n'osez pas, vous avez une appréhension à vous mettre nu. 


Moi le premier, il m'a fallut des années avant d'aller sur une plage naturiste puis dans un centre, pourtant depuis bien longtemps j'avais déjà tester les bains de minuits.


On a tous connu ça ; des vacances entre amis, ou une soirée d'été pres d'une piscine, quelqu'un lance l'idée et vous voilà vous et vos amis à retirer vos vetements et a vous jeter nus, à l'eau  !


Pour ma part, j'y suis allé sans trop hésiter avec des gens que je ne connaissais pas trop et quelques bons amis. Une question me vient maintenant, des années après :

Pourquoi réussir là ce que l'on n'ose pas le reste des vacances ?


Certes il faisait nuit et on se voit moins mais on se voit tout de même...

L'ambiance de la soirée et le fait que tout le monde le fasse (hommes, femmes, petits, grands, gros...), vous a aidé...


Dites vous que cette expérience n'est pas différente de l'expérience du nudisme puis du naturisme. Quand vous etes nu sur la plage, tout le monde l'est aussi. Si vous avez réussi à vous mettre nu à cette soirée avec tout vos amis, sur une plage naturiste , le plus dur est fait. Quand vous essairez la plage naturiste ; vous pourrez meme choisir les amis avec qui vous essairez, a moins que vous ne vouliez essayer seule ou juste en couple.


tumblr_kt7lmbRGuX1qarty1o1_r1_1280.jpg

 

Dans le bain de minuit, les gens avec qui vous êtes prennent ensemble cette même décision et du coup lèvent ensemble les conventions sociales sur la nudité. On comprend ensemble qu'elle n'est pas sexuelle,  ici on la rend festive, conviviale, drole...

Il y a une certaine fierté à se montrer tel que l'on est sans etre jugé, on est nu tout simplement et accepté. L'espace d'un instant les regards ne vous posent pas de problème... Cet aspect n'est qu'un infime partie du processus qui va vous conduire à vous accepter et à éliminer vos complexes quand vous pratiquerez le naturisme.


Dans un bain de minuit, on comprend aussi, rapidement, qu'il est beaucoup plus agréable de se baigner nu, de ne pas etre gené par son maillot...

Dommage il faisait nuit... dites vous qu'en plein jour, avec le beau temps, tout est encore mieux.

 

Si vous avez déjà pratiqué le bain de minuit, vous avez pratiquement fait tous les pas pour vous amenez vers le nudisme puis vers le naturisme.Si ce n'est pas le cas, essayer le bain de minuit ou venez directement au naturisme.


tumblr_leakezXir81qb5wbbo1_1280.jpg

Par le numaniste - Publié dans : Réflexion sur la nudité et le naturisme
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 28 janvier 5 28 /01 /Jan 17:16

Un nouveau lecteur du blog, 34308790.jpgque je remercie  au passage, a reconnu dans un commentaire une certaine gene à parler de sa pratique du naturisme. Quand il en parle, il sent,  autour de lui, une incompréhension, des "sarcasmes et des rires génés"... Je tiens à le rassurer ainsi que tout ceux qui liront cet article ; cette situation n'est pas irréversible !

 

D'où vient cette situation?

La nudité est criminalisée depuis des siècles par des courants obscures, religieux, réactionnaires qui ne la persuavent que comme sexuelle voir obscene. Malheureusement, ces courants représentent actuellement l'idéologie dominante sur Terre. En tant que tels, ils sont surreprésentés dans les médias, les milieux "autorisés" et dans les sphères du pouvoir.

 

Faut il baisser les bras ?

Ce n'est pas parce qu'une idéologie est dominante qu'elle est eternelle, exclusive et bonne. La philosophie humaniste des lumières s'est d'ailleurs construites et developpées en étant d'abord limitée, minoritaire et combattue par les puissants. C'est grace à son developpement que les progrès de civilisation, les acquis sociaux et meme notre pratique du naturisme ont pu se faire. C'est encore elles (les lumières) qui nourrissent à travers le monde les hommes et les femmes qui se dressent contre tout ce qui les assujettis. Les révolutions américaines et françaises du 18ème siécles ne sont elles pas le creuset de toutes les luttes pour la démocratie sociale et politique, encore aujourd'hui dans le monde ?

 

Redéfinir le naturisme

Par ce titre, j'en appelle les naturistes actuels ou futurs, non pas à oublier le passé du mouvement mais plutôt, à la lumière de celui-ci, à redonner du sens au naturisme.

Celui-ci n'est pas seulement la nudité et les vacances. Le naturisme est une pratique sociale qui induit des comportements de respect vis à vis de soi-meme, de l'autre, de l'environnement. Sa pratique induit des reflexions sur l'etre humain, sa capacité à vivre ensemble et sur la société dans laquelle nous vivons. Celle-ci apparait par conséquent comme un élément subversif et dangereux pour les idéologies dominantes d'asservissement des Hommes par d'autres Hommes.

Sur ce blog, nous avons fait le choix, d'un coté, de faire connaitre le naturisme, ses pratiques, ses lieux... d'un autre coté, nous avons choisis de lutter contre les forces obscurantistes qui criminalisent le corps, la nudité, le naturisme et nuisent à l'émancipation des femmes et des hommes. C'est une ligne éditoriale en quelque sorte.

1967363.jpg

Trouver sa définition

Je ne demande à aucun naturiste de croire en ce que je dis ou de prendre pour argent comptant tout ce que je publie ici. Il ne doit pas y avoir d'évangiles.

Je pense par contre que chaque naturiste, présent ou à venir, doit penser sa pratique, y réfléchir, trouver sa définition du naturisme Pour l'aider, il trouvera une documentation importante (sur le net par exemple),  le concours des autres naturistes, mais il est  aussi nécessaire de s'ouvrir sur autrui (les individus mais aussi ce que l'humanité produit ou a produit comme savoirs depuis des millénaires). Cela est d'ailleurs vrai pour tout le monde (naturiste ou non) ; la vie n'a pas de sens, chacun devrait lui en trouver un, en pensant par lui-même loin des regenteurs de corps et de consciences.

"Vivre sa pensée et penser sa vie " comme on dit !

 

Militant naturiste ou pas ?

Libre à chacun de parler de sa pratique du naturisme autour de soi. Le faire doit etre une question de choix. Certains choisissent ainsi de faire connaitre et de développer le naturisme en en parlant  autour d'eux, en adhérant à des clubs ou à des associations comme l'APNEL ou la FFN. D'autres pratiquent le naturisme sans avoir besoin d'en parler.

Si vous ne savez pas comment présenter les choses, discutez avec d'autres naturistes de visu ou sur le net. Si vous vous sentez isoler, rompez l'isolement, là encore, en discutant avec les autres, il existe des forums sur le net mais vous pouvez aussi contacter les naturistes via les asso et les clubs.

Pour ma part, je me sentais utile au mouvement en publiant ce blog et en versant mes contributions à la reflexion sur le net.

76053_110696002330474_100001702230741_62863_4140507_n.jpg

Par le numaniste - Publié dans : Réflexion sur la nudité et le naturisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 17 janvier 1 17 /01 /Jan 13:13

 

Un reportage sur le naturisme passe à la télé : Floutage !

Un rigolo traverse un terrain de foot pour déconner : Floutage !

Une femme apparait nue dans un clip  : floutage voir censure !

Une maman donne son bain à un bébé dans un reportage  : Floutage !

Une autre allaite son petit : floutage


Tous les jours nous pourrions lister ces nus anodins, innocents, naturels qui subissent l'épreuve de la censure et du floutage.

Pourtant dans les années 80, quand j'etais gosse, je me souviens avoir  vu des nus masculins ou féminins à la télé sans que ce ne soient des films pour adultes. Dans les années 90, je me souviens qu'une chaine a passé le film Vivre nu sans rien flouter... 19108-97bb3c-399-600.jpg

 _________________________________ 

Un reportage avec des corps criblés de balles et du sang qui coule : à 20h au Journal Télévisé

Des séries avec des scènes de viols,  des crimes,  des morts : 20h45 sur une grande chaine

Images d'une catastrophe naturelle, des corps décomposés au sol : Le journal télévisé de midi

Un film d'horreur sanguinolant et un peu trop gore : 20h45 sur TF1

 

Là encore, nous pourrions trouver des centaines d'exemples d'images réellement choquantes et pourtant diffusées à n'importe quelle heure...

 

La nudité de monsieur et madame tout le monde, serait choquante, interdite, traumatisante pour les enfants.C'est pourtant ainsi que nous sommes tous fait.

Par contre, les cadavres, les corps décomposés, les membres déchiquetés, des mises en situation de viols, de crimes... Tout cela est autorisé. Etrange conception de la protection des enfants et des âmes sensibles.


Exceptions faites pour la nudité :

La nudité d'une très belle actrice, un reportage sur la chirurgie esthétique, une pub pour les régimes, une pub pour des produits de beauté, une pub pour un gel douche, une pub pour des voitures, un pub ceci, une pub cela...: On impose une certaine idée du corps féminin (taille mannequin),  on le commercialise, on le généralise, et on cache tous les autres., en leur disant meme de perdre du poid avant l'été !.. Voila comment créer les complexes et les hontes.

 

Un reportage sur le crazy horse, les chippendales, une candidate de télé-réalité exhibitionniste et vulgaire... : La nudité est systématiquement associées au spectacle érotique, à la sexualité et à une certaine vulgarité.

 

Mannequin_by_koukei.jpg


Par le numaniste - Publié dans : Réflexion sur la nudité et le naturisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 16 janvier 7 16 /01 /Jan 16:40

Vous prenez votre bain nu(e), vous dormez nu(e), il vous arrive de rester nu(e) à la maison et tout ceci vous parait normal. Sans le savoir, vous avez franchi la première étape qui mène vers le nudisme puis vers le naturisme.

 

Le bain : Vous vous dites qu’il serait dommagetumblr_lae6vanCmC1qbpbfao1_1280.jpg de prendre votre bain en maillot. Effectivement, pour se laver, profiter de son bain et pour se détendre, il vaut mieux être nu(e), c’est une question d’hygiène mais aussi une question de confort.

On ne prend pas son bain que pour l'hygiène, c'est aussi un moment de bien être qui serait bien moins agréable en maillot, tout comme la baignade en mer, en rivière ou le bain de soleil sont moins agréables avec le maillot.

Dans votre bain, aucun vêtement n’entrave le contact de votre peau et  de l’eau chaud et c'est mieux ainsi

A ma connaissance, les seuls à prendre leur bain en maillot sont les candidats des téléréalités… parce qu’ils ne veulent pas montrer leur nudité.

Ainsi par pudeur, ils renoncent aux plaisirs du bain…

N’est ce pas ce que nous faisons tous lorsque nous nous baignons en maillot de bain ? Cette vieille pudeur archaïque qui veut que la nudité soit sale, honteuse et à proscrire vous impose de porter votre petit bout de tissus qui, pire que montrer, suggère. Les nudistes et les naturistes sont des gens comme vous, ils aiment se baigner nus, ils ont par contre décidé de lutter contre cette convention sociale qui veut que le nu soit criminel. En agissant ainsi ils apprécient plus leurs baignades, se sentent plus libres et en même temps, ils sont moins complexés car collectivement ils réhabilitent et déculpabilisent le corps.

Prenez un bain ou une douche nu(e) puis quelques jours plus tard, répétez l’opération mais en maillot, comparez, et vous comprendrez pourquoi les nudistes et les naturistes se baignent nus. Laissez tomber les vieilles conventions et les peurs stupides qu’on vous a imposées. Libérez-vous !

 


Dormir nu(e) : S’il fait trop froid, la nudité n’est pas toujours facile à assumer, encore que, l’on finit par être plus résistant au froid. Mais au moins 8 mois dans l’année, la nudité est facile.

Là, encore, avez-vous déjà essayé de dormir nu(e) ? ddddd.jpgN’avez-vous jamais ressenti la gêne du pyjama qui ne suit pas tout vos mouvements ? Savez vous aussi que les élastiques des vêtements gênent la circulation du sang à la surface de la peau ?

En décembre, vous mettez un pyjama et vous vous roulez sous une grosse couette ; Au printemps, vous prenez une couette moins épaisse et vous dormez avec un t-shirt. L’été, vous balancez votre couette et vous rester en slip ou en caleçon… A quoi sert ce vêtement ? Là encore, vous imposez un vêtement à votre corps, qui ne sert à rien. Même seule, vous cachez votre partie « honteuse ». La culpabilité est imposée à chacun de nous dès notre enfance, il est temps de s’en débarasser.

 

Rester nu(e) chez soi : En hiver, nous nous tumblr_lak8izWH6r1qa1zngo1_500.jpghabillons pour avoir chaud, y compris à la maison. Dès que les températures remontent, pourquoi s’habiller ? En pleine canicule, vous sortez de la douche, vous savez que vous restez à la maison et pourtant vous enfilez un short, un haut. Tout ceci ne sert à rien et même seul(e) ou en famille, vous êtes dépendant(e) des normes sociales, religieuses, moralistes qu’on nous impose depuis des siècles.

Vous avez tellement intégré ces normes, que vous vous sentez mal à l’aise avec votre corps, que vous avez peur de votre nudité. Là, encore, nous vous encourageons à envoyer promener ces vieux préjugés.

Partout on nous dit d’être nous même, et partout on criminalise la nudité de monsieur et madame tout le monde ! Le corps et l’esprit ne font qu’un, soyez vous-même complètement, réhabilitez votre corps.

Comment être bien dans son corps et dans sa tête si on ne brise pas les idées reçues sur le corps et la dictature de la beauté. Commencez par accepter votre nudité, individuellement puis collectivement et enfin vous finirez par vous acceptez et vous aimer. Le naturisme peut vous aider.

On se voit cet été ?

 

tumblr_ldv1eq5bQI1qf5kk3o1_1280.jpg

 

 

           

Par le numaniste - Publié dans : Réflexion sur la nudité et le naturisme
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés