Présentation

  • : Le numaniste
  • Le numaniste
  • : 10/08/2010
  • : Si l'habit fait le moine, la nudité fait le sage. Nu, Nature et Naturisme sur le blog du numaniste. Vous aimez ce blog, vous pensez qu'il doit exister, n'hésitez pas à le faire connaitre, à partager des articles, le citer.. merci
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Recherche

Partager

Mercredi 9 mars 3 09 /03 /Mars 09:27

Idan Wizen est un jeune photographe qui monte, je vous conseille fortement de visiter son site sur le projet "un anonyme dans le salon". La démarche de cet artiste est proche de la démarche des naturistes et biensur de notre blog ; décriminaliser le corps, dédramatiser le nu, lutter contre les diktats de la beauté, libérer l'etre humain...

J'ai eu l'occasion de discuter avec Idan Wizen sur le net, non seulement je fais cet article comme j'en ai fait des tas sur des photographes, mais en plus je tiens à lui signaler, ici,, ma sympathie et mes encouragements. Je le remercie aussi de m'autoriser à faire cet article.

 

 

pour comprendre le projet, je vous livre un extrait tiré du site :


"Un Anonyme Nu Dans Le Salon est une série de photographies d’art sur lesquelles figurent des gens de tous les jours ayant accepté de poser nu. Ce concept d'art photographique intemporel tente de rassembler plusieurs milliers de modèles, de tous âges, de tous horizons afin que chacun puisse devenir un anonyme dans un salon.

Photographies d’art et décoration murale, voilà à première vue ce qui caractérise Un Anonyme Nu Dans Le Salon. Mais le concept élaboré par le photographe Idan Wizen va au-delà de la simple esthétique d’une photographie.

En effet, à travers ces photographies, on peut voir une transcendance de la beauté humaine universelle, qui s'étend au-delà des différences et des rejets de notre société. L’homme dans son plus simple appareil contribue au développement de l’universalité humaine et chacun, par son identité, ses différences et ses particularités, forme l’unicité et l’essence de la nature humaine.
Un Anonyme Nu Dans Le Salon s’interroge également sur la place et la finalité de l’homme dans la société. Dans notre société actuelle, où tout n’est qu’apparence, superficialité et jeux de masques, ces photographies cherchent à retrouver une authenticité et une simplicité dévoilant la beauté humaine.

Un Anonyme Nu Dans Le Salon cherche à briser cette vitrine et exposer la vérité, la beauté, simple et nue de la nature humaine. On peut y trouver également une lutte contre les clichés de la mode et des apparences. A l’uniformisation de la société et aux mannequins stéréotypés, Un Anonyme Nu Dans Le Salon oppose le naturel et le vrai, des photos artistiques qui célèbrent l’unité, la diversité et la réalité de la nature humaine."

 

Voici la photo de H45, ainsi qu'un témoignage qu'il a bien voulu nous rédiger. Nous l'en remercions...

198318_156951587696912_100001462152391_340953_3165818_n.jpg

 

" Le projet d’Idan m’a séduit de suite, je n’ai pas hésité un instant. C’était pour moi le prolongement d’une démarche entamée voici 2 ans… Mon corps pouvait-il plaire au point d’être exposé dans un salon ? Pas mon corps en tant que tel, que je trouve toujours très éloigné des clichés qui nous sont distillés à longueur de journée. Non. Mon corps en tant qu’être humain avec toutes ses imperfections, ses cicatrices. Avec tous ses défauts qui le rendent unique, beau peut-être quelque part, au point de prendre plaisir à le regarder figé par l’œil du Photographe.


Flash back.

Je suis naturiste depuis plus de 2 ans et poser nu devant Idan ne m’a posé aucun problème. Cependant, il m’a fait part d’hésitations de certains Anonymes à ôter pour la première fois leurs vêtements devant un inconnu, fût-il photographe ! Et surtout le sentiment de libération qui s’ensuivit une fois la séance terminée. Comme une soupape qu’on libère, un carcan trop longtemps porté.


Ce sentiment je l’ai éprouvé la première fois que je me suis mis nu devant d’autres. C’était aux thermes en Belgique. Pour ceux qui ne connaissent pas, les thermes sont de grands complexes sauna/hammam/jacuzzi/piscine/jardin. « Par mesure d’hygiène, les vêtements ne sont pas autorisés » ! C’est l’endroit que j’avais choisi pour découvrir la nudité en collectivité. Moi aussi j’avais longtemps hésité à me déshabiller. Moi aussi je m’étais bien demandé ce que j’étais venu faire là. Et moi aussi j’ai ressenti ce grand moment de liberté à être nu, en toute simplicité, en toute honnêteté, en toute sérénité. L’impression de flotter. Comme si l’enclume trop longtemps trainée venait de se détacher. Et qu’on se rassure, mis à part l’hésitation du premier jour, ces sentiments de liberté sont toujours avec moi, à chaque expérience de nudité extérieure !


Voici qu’avec la découverte du naturisme, je me suis mis à me réapproprier mon corps –ce corps avec lequel j’étais fâché-, à l’accepter tel qu’il est, à le respecter et à ne plus avoir peur de l’afficher. Voici qu’avec la découverte du naturisme, je me suis mis à accepter le corps de l’autre, dans sa singularité, dans sa différence sans autre jugement de valeur… Toute la réflexion que nous propose Idan ! Il n’est pourtant pas naturiste. Malgré cela, par ses portraits tous respectueux de chaque corps, de chaque être et de chaque histoire, il met parfaitement en image la définition du naturisme exprimée par la Fédération Nationale : « Le naturisme est une manière de vivre… qui a pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres... ».


C’est ce qui m’a plu chez lui. Le résultat est là. Plus d’une centaine d’Anonymes en toute liberté, heureux de s’être dévoilés pour eux-mêmes et pour nous tous. J’en ai croisé certains lors du vernissage de la dernière expo. Tous étaient rayonnants de pouvoir partager ce vécu avec leurs amis venus découvrir les portraits. C’est lors de ce vernissage que j’ai découvert mon portrait. H45. Je l’ai cherché de suite en entrant, bien entendu. Je me doutais qu’Idan aurait choisi celui-ci, nous en avions discuté en fin de séance photo. Ce portrait me plait beaucoup. Je m’y sens bien, calme, serein. Le visage tourné vers le passé et le corps exposé vers l’avenir. Idan a su capter ce moment de transition que je vis actuellement. Pour un peu, je finirais par aimer mon corps !


Reste l’ultime étape. Celle où j’apprendrais que H45 est affiché dans le salon d’un amateur. Si jamais un amateur se laissait tenter. Ce qui serait un grand étonnement et, je l’avoue, une grande émotion. Accepter à nouveau son corps est une chose. Que son corps plaise à un inconnu resterait pour moi une grande interrogation. Et pourtant moi aussi je me suis laissé tenter. Par une Anonyme dont je garderai le numéro secret jusque dans mon salon. Elle donne l’impression de flotter elle aussi. Sa nudité rayonne de liberté. Sans doute sera-t-elle surprise de se savoir accrochée dans un salon quelque part en France aux côtés d’un autre Anonyme ?


Elle dans toute sa liberté. H45 dans toute sa zénitude. "

 

Quelques clichés tirés du site d'Idan Wizen

anonyme-nu-f059.jpg

F039_4c5573c364e83.jpg

H035_4cd9768d58ed8.jpg

F054_4cffa7427dfaa.jpg

 

H011 4c503729708ec

H030_4c5abc053f123.jpg


Par le numaniste - Publié dans : Nus artistiques
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés